Soudage par fusion et forgeage :


La technique de soudage par fusion et forgeage permet de fixer des goujons filetés ou lisses, des douilles ou des éléments divers du diamètre 3 au 30 millimètres sur l'acier, l'inox, les aciers réfractaires et dans certains cas, l'aluminium, le laiton et le titane. Le soudage et l'alimentation peuvent se faire manuellement ou automatiquement.

L'énergie est fournie par un transformateur-redresseur, elle est régulée en durée (0,1 à 2 secondes) et en puissance. L'utilisation d'un gaz neutre ou de bagues réfractaires en céramique est nécessaire.